POLE AQUATIQUE

Le Sauvetage Sportif

Le CSSN développe depuis plusieurs années le sauvetage sportif avec un groupe « enfants » et un groupe « jeunes ».

Le sauvetage sportif intègre les bases de la natation sportive et propose une pratique diversifiée, ludique mais aussi utilitaire. Ainsi, à travers cette activité citoyenne qui plait beaucoup aux enfants, les pratiquants joignent l’utile à l’agréable. Un des objectifs de la section sportive est de participer à des compétitions sportives au niveau régional.

Le CSSN est aussi en mesure d’organiser des compétitions d’envergure nationale voire internationale, à l’image du ROADSIGN-RESCUE, compétition de 4 jours entre mer et piscine rassemblant des centaines de compétiteurs, dont l’élite nationale, organisée à Narbonne et Narbonne-Plage par le CSSN en association avec la FFSS.

Le BSB (Brevet de Surveillant de Baignade)

 

Public visé

Cette formation (35 heures minimum de face à face pédagogique) s'adresse exclusivement aux personnes qui souhaitent encadrer la baignade des enfants dans le cadre des accueils collectifs de mineurs (centres de vacances et de loisirs). Elle se déroule en Formation Continue avec Contrôles en Cours de Formation.

Posséder le brevet de Surveillant de Baignade (BSB) c’est l’assurance d’avoir un job d’été compte-tenu de la demande toujours croissante de personnes qualifiées.

 

Conditions d'entrée en formation

  • Etre âgé d’au moins 17 ans au début de la formation. Le BSB ne sera délivré qu’à la majorité du candidat.

  •  Etre reconnu apte médicalement à la pratique de la natation et du sauvetage.

  • Avoir un minimum d’aptitude et d'entraînement à la natation.

 

Rôle et missions

Avant même l'aspect de surveillance, une baignade doit être avant tout bien préparée. C'est pourquoi le surveillant de baignade (SB) travaille toujours en deux temps :

   1) Il prépare la baignade :

  • Il fait le point avec l'équipe d'animation, connaît les appréhensions des enfants.

  • Il se renseigne auprès des autorités compétentes, se rapproche des professionnels (Maîtres-nageurs).

  • Il aménage la zone des activités de baignade.

   2) Il surveille la baignade :

  • Il assure la sécurité de tout le groupe.

  • Il fait respecter les règles en développant un esprit de prévention chez les jeunes.

  • Il conserve ses capacités d'intervention.

 

Objectifs

A l’issue de la formation vous serez capable de :

  • déterminer les risques de noyades et d'accidents dans les différentes situations.

  • porter assistance à un baigneur en détresse et prodiguer les gestes de secours nécessaires.

  • organiser les baignades des enfants en collaboration avec l'équipe d'animation

  • connaître et faire respecter la réglementation des baignades dans les lieux aménagés ou non aménagés.

 

Contenu de la formation

Préparation aux épreuves pratiques : entraînements en piscine le mardi de 20h à 21h30 à la piscine de l’Espace de Liberté à Narbonne.

Formation au PSC1 (Prévention et Secours Civique niveau 1). Pour plus d’informations sur le PSC1, voir la rubrique « Secourisme ».

Préparation à l’épreuve théorique portant sur

  • Rôle et fonction du surveillant de baignade, la réglementation des baignades.

  • L’organisation des baignades, la prévention des risques de noyade.

  • L’assistance au noyé, les gestes de première urgence.

  • La découverte des milieux aquatiques, les premières approches et les animations autour de l’eau.

 

EXAMEN :

       Quatre épreuves pratiques

  • Le lancer de ballon. L'épreuve consiste à lancer le "ballon de sauvetage" au-delà d’une distance minimale de 10,50 mètres. Le candidat dispose d’un maximum de trois lancers pour réussir l’épreuve, sans limite de temps. Le lancer est déclaré valable lorsque le ballon tombe au-delà de la ligne des 10,50 mètres.

  • Le 50 mètres sauvetage mannequin. Le candidat doit successivement exécuter : un premier parcours de 25 mètres (nage ventrale) départ plongé ; à l’issue de ces 25 mètres, il récupère un mannequin réglementaire immergé à une profondeur située entre 2m50 et 3 mètres, et transporte ce mannequin sur une distance de 25 mètres.

  • Un parcours de 200 mètres en nage libre avec obstacles (sans limite de temps). Le candidat doit franchir obligatoirement 8 obstacles d’une largeur de 2 mètres, répartis équitablement sur le parcours.

  • Epreuve pratique de soin de 1ère urgence aux noyés. Le candidat devra être capable d’exécuter correctement les gestes de premiers secours lors d’un cas concret non évolutif, du type: le sauveteur est en présence d’un noyé lors d’une baignade organisée dans le cadre d’un accueil collectif de mineurs.

   

       Une épreuve théorique

  • Questions relatives à la réglementation et à l'organisation des baignades dans les accueils collectifs de mineurs.

  • Questions relatives à la prévention des noyades.

 

       Pour obtenir le Brevet de Surveillant de Baignade, le candidat devra satisfaire à 4 obligations

  • Avoir suivi 35h de formation.

  • Avoir validé la formation PSC1 complétée par les dispositions spécifiques aux baignades.

  • Avoir satisfait aux épreuves pratiques.

  • Avoir satisfait aux épreuves de règlementation en validant le QCM.

 

 

Le recyclage du BSB

 

L’examen du BSB doit être recyclé tous les 5 ans.

Il consiste en un face à face pédagogique de 7 heures minimum.

Objectif

  • Actualisation et maintien des connaissances et des compétences

  • Maîtriser les compétences et les techniques du surveillant de baignade

 

Pour l’épreuve de révision, le candidat sera amené à repasser

  • le 50 mètres sauvetage mannequin

  • les 200 mètres avec franchissement d'obstacles

  • l’épreuve pratique de soin de première urgence aux noyés.

 

Les conditions de certification sont les mêmes que pour l’examen initial.

Le BNSSA (Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique)

Public visé

Toute personne désirant être affectée à la sécurité et la surveillance des lieux de baignade:

  • principalement des zones de baignade aménagées d'accès public et gratuit, en bord de mer, près des plans d'eau, dans les piscines en accès libre (campings).

  • à titre dérogatoire et secondaire, d'un établissement d'accès payant (piscine,)

 

Pré requis

  • Avoir 17 ans révolus au jour de l'examen (mais le diplôme n’est délivré et utilisable qu’à la majorité, sauf en cas d’émancipation).

  • Etre titulaire du PSE1 minimum.

  • Etre reconnu apte médicalement.

 

Rôle et missions

  • Prévenir les usagers des risques de la baignade par une information explicite, et des conditions météorologiques permettant ou non la baignade.

  • Surveiller la zone de baignade, en observant particulièrement les comportements des individus, et en essayant d'anticiper les dérives afin d'intervenir au plus vite.

  • Intervenir rapidement et efficacement dans les cas de noyade, sans mettre en danger sa vie ni celle des autres.

 

Contenu de la formation

Préparation à l’épreuve théorique (QCM) : formation du candidat à l’ensemble des domaines de connaissances règlementaires et pratiques requises dans les missions liées à l’emploi du BNSSA.

  • Connaissance du milieu

  • Diplômes, compétences et obligations

  • Organisation administrative

  • Organisation de la sécurité

  • Surveillance et sécurité des activités spécifiques

  • Conduite à tenir en cas d’accident – Premiers secours

 

Préparation aux épreuves aquatiques

  • Nage d’approche du noyé, nage en apnée

  • Prise de la victime au fond, remontée à la surface

  • Parade aux prises du noyé (prises de dégagement)

  • Remorquage et sortie de l’eau de la victime

  • Sauvetage avec palmes (nage, ramassage et remorquage)

 

Secourisme

  • Formation (et validation) au diplôme « Premiers Secours en Equipe Niveau 1 » (PSE1) pour les candidats qui n’en sont pas titulaires (voir rubrique « secourisme ») : 35h de préparation théorique et pratique.

 

Déroulement de l'examen

Epreuve n° 1 :

Elle consiste en un parcours de sauvetage aquatique en continu de 100 mètres, en bassin de natation, comprenant :

  • un départ du bord du bassin ou d’un plot de départ, suivi de 25 mètres nage libre en surface ;

  • deux parcours de 25 mètres, comprenant chacun 15 mètres en immersion complète sur un trajet défini (matérialisé au fond et sur les bords), sans que le candidat ne prenne appui ;

  • une plongée dite « en canard », suivie de la recherche d’un mannequin qui repose entre 1,80 mètre et 3,70 mètres de profondeur ; le candidat remonte le mannequin en surface, puis le remorque sur 25 mètres, visage hors de l’eau. Pour être déclaré apte, le candidat doit réaliser l’épreuve, dans les conditions prescrites ci-dessus, en moins de :

  • 2 minutes et 40 secondes inclus, lors de l’examen initial

  • 3 minutes, lors de la vérification de maintien des acquis (recyclage)

 

Epreuve n° 2 :

Elle consiste en un parcours de sauvetage avec palmes, masque et tubas, en continu de 250 mètres, en bassin de natation :

  • au signal du départ de l’épreuve, le candidat s’équipe dans ou hors de l’eau ;

  • le candidat parcourt 200 mètres en palmes, masques et tuba en touchant le mur à chaque virage.

  • A la fin de ce parcours de nage, il doit effectuer une immersion pour rechercher un mannequin qui repose entre 1,80 mètre et 3,70 mètres de profondeur, à 5 mètres maximum du bord du bassin, et le remorquer sur 50m. Lors du remorquage, le candidat ne peut plus utiliser son masque et son tuba. Pour être déclaré apte, le candidat doit réaliser l’épreuve, dans les conditions prescrites ci-dessus, en moins de 4 minutes et 20 secondes inclus.

 

Epreuve n° 3 :

Elle consiste à porter secours à une personne en milieu aquatique.

  • le sauvetage d’une personne qui simule une situation de détresse se situant à 15 mètres au moins et 25 mètres au plus du bord.  ;

  • la victime saisit le sauveteur de face ; après s’être dégagé de la situation, le sauveteur transporte la victime vers le bord en sécurité ; pendant le parcours le sauveteur rassure la victime.  ;

  • le sauveteur sort la victime de l’eau sans utiliser les échelles ou tout autre moyen matériel.  ;

  • après avoir sécurisé la victime, le candidat effectue une vérification des fonctions vitales et ensuite, il explique succinctement sa démarche.

Le candidat effectue l’épreuve en short et tee-shirt. Le port d’une combinaison, lunettes de piscine, masque, pince nez ou tout autre matériel n’est pas autorisé.

Pour être déclaré apte, le candidat doit réaliser correctement l’ensemble de l’épreuve.

Un délai minimum de 10 minutes de récupération doit être laissé au candidat avant de prendre part à une autre épreuve.

 

Epreuve n° 4 :

Elle consiste en un questionnaire à choix multiple (QCM) d’une durée maximale de 45 minutes durant lequel les questions posées doivent permettre d’appréhender les connaissances du candidat dans les domaines réglementaires et pratiques.

La notation se fait sur un total de quarante points (40 questions).

Pour être déclaré apte, le candidat doit avoir obtenu une note supérieure ou égale à 30.

 

Les entraînements

Les entraînements se déroulent à l'Espace Liberté ainsi qu'à la piscine du Palais du Travail à Narbonne.

  • Le Mardi soir de 20h00 à 21h30, à l'Espace Liberté à Narbonne

  • Le Mercredi soir de 20h30 à 21h30, au Palais du Travail à Narbonne

Les entraînements sont assurés et encadrés par des BEESAN assistés par des BNSSA.

Le recyclage du BNSSA

Les titulaires du BNSSA qui souhaitent prolonger la validité de leur brevet doivent se soumettre tous les 5 ans à un contrôle des connaissances.

Ce recyclage comporte 2 épreuves basées sur le brevet initial à savoir :

 

    1) L'épreuve n° 1 du BNSSA

       Pour être jugé apte, le candidat doit la réaliser, dans les conditions prescrites ci-dessus, en moins de 3 minutes.

    2) L'épreuve n° 3 du BNSSA

        Cette épreuve se déroule dans les mêmes conditions que lors de l'examen initial.

Le SSA (Sauvetage Aquatique en Milieu Naturel)

TEXTE EN COURS D'ELABORATION

FORMATEUR SSA 

 

Public visé

Toute personne désirant obtenir les compétences techniques et pédagogiques requises pour l’enseignement du Sauvetage Aquatique en Milieu Naturel (SSA).

Avant d’aborder la formation, le participant doit connaître et maîtriser toutes les techniques du programme SSA. Celui-ci doit également être titulaire et à jour du SSA littoral – option conduite d’embarcation, ainsi que d’un diplôme de formateur (PAE-PSC ou PAE-PS).

 

Objectifs

A l’issue de la formation, le participant doit être capable :

  • D'organiser une séquence de formation,

  • De réaliser, commenter et justifier les gestes et conduites à tenir de la formation « surveillance et sauvetage aquatique »,

  • De mettre en œuvre des techniques pédagogiques adaptées pour animer une séquence de formation,

  • De réaliser une évaluation formative des participants.

 

Contenu de la formation

Elle utilise une méthode pédagogique active par objectif et des techniques pédagogiques traditionnelles (exposé pour apporter des connaissances, démonstration pratique) et modernes (travail en groupe, exercice individuel, simulations).

  • Organisation d’une formation

  • Techniques de formation

  • Evaluations formatives, sommatives et certificatives

  • Aides pédagogiques

  • Initiation aux techniques de communication

  • Initiation au maquillage

  • Gestion du temps

  • Approche de la pédagogie active et interactive

  • Dynamique de groupe restreint

  • Pédagogie appliquée (selon les recommandations et procédures du SSA)

  • Etude, préparation, présentation et évaluation selon les compétences du SSA.

 

Durée de la formation

La durée de la formation de formateur SSA est de 35 heures pour les candidats titulaires d’une PAE.

Evaluation

L’évaluation sommative à visée certificative repose sur un contrôle continu réalisé par l’équipe pédagogique.

A l’issue l’équipe pédagogique se prononce sur l’aptitude de l’élève à assurer les fonctions de formateur en sauvetage aquatique en milieu naturel.

© 2023 - CSSN - Créé et géré par Thierry